[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Accueil]
[Accueil]
[]
[Sécurité]

Enez Sun

Île de Sein [Enez Sun] source : Techno-Science.net

Finistère

Histoire de l'île de Sein

L’île de Sein (Enez Sun en breton) est située dans l’océan Atlantique, au large de la Bretagne, à huit kilomètres de la pointe du Raz, dont elle est séparée par le raz de Sein. La commune qui se nomme île-de-Sein dépend du département du Finistère. Au dernier recensement (2018) elle était peuplée par 255 habitants (les Sénans).

Au XVIIème siècle, le roi, Louis XIV, reconnaissant que l’île qui subissait les colères de la mer d’Iroise et qui n’offrait que peu de ressources aux sénans, décida de ne pas l’assujettir à l’impôt.

L’île de Sein, est sans doute  l’Insula Sena des Romains  : au  Ier  siècle, un auteur romain  rapporte qu'un oracle d'une divinité gauloise était installé sur l'île, servi par 9 prêtresses, les Gallisenae, ayant fait vœu de virginité perpétuelle ; ces  dernières étaient appelées par les Gaulois les Sènes. Les insulaires ont, de 1617 à 1763, sauvé d'une perte certaine un vaisseau de ligne, une frégate, deux corvettes, un lougre, trois embarcations de commerce, dans lesquelles se trouvait un transport ramenant cinq cents hommes de troupes françaises des colonies ; cinq équipages entiers de bâtiments de guerre et de négoce, et le 16 décembre 1796, sept cents hommes sur les mille cinq cents hommes d'équipage du "Le Peletier",  ex  "Séduisant", grand vaisseau de guerre venu se fracasser sur l'îlot de Tévennec à cinq kilomètres et demi au nord-est de l'île de Sein. Le 18 septembre 1835, quatre îliens, dont le recteur de l'île, réussirent à sauver en formant une chaîne humaine, encordés les uns aux autres huit naufragés du "Bellissima", brick anglais, venu se briser sur les écueils de l’île.

Au XIXème siècle, le développement du commerce maritime et les progrès des sciences ont entraîné la construction d'une série de phares autour de l'île de Sein ; le phare de la Vieille (à la pointe du Raz), celui de Tévennec, ainsi que le phare d'Ar-Men érigé sur la roche du même nom en 1867 et allumé pour la première fois en 1881. Ce dernier signale l’extrémité Ouest de la chaussée de Sein aux navires qui contournent la pointe de la Bretagne pour entrer dans la Manche.

Pour répondre à l’appel du général de Gaulle, en juin 1940, les pêcheurs de l’île l’ont quittée à bord de six bateaux en direction de l’Angleterre. Tous les hommes, sans exception ont répondu à l’appel lancé depuis la BBC à Londres quelques jours plus tôt. Un monument sculpté par René Quilivic a été érigé sur la côte nord, non loin du phare. Il porte l’inscription Kentoc’h Mervel (plutôt mourir) et proclame « Le soldat qui ne se reconnaît pas vaincu a toujours raison ». L’île de Sein est l’une des cinq communes françaises faites "Compagnons de la Libération".

Dans la seconde moitié du XXème siècle, l’île connait un déclin démographique très préoccupant pour la pérennité de la communauté : la population était de 1300 habitants en 1936 ; elle passe à 214 Sénans en 2008 pour atteindre 255 au dernier recensement en 2018. Parmi les origines de ce déclin, on peut citer la diminution des stocks de crustacés et de poissons dans les parages de Sein, ce qui a entraîné le départ progressif des pêcheurs. La rigueur de la vie dans l’île et l’attrait croissant du continent ont également joué un rôle important.

 

Vue du grand phare au nord de l'île à

marée basse

 

(cliquez sur la photo pour l'agrandir).