[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Accueil]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Accueil]
[Sécurité]

Petites blagues et pensées de Bretagne et d'ailleurs

A Planguénoual, en été, un estivant revient d'une cueillette de moules. A sa femme qui était restée à se faire bronzer sur le sable, il dit : «J'en peux plus, je suis moulu !». «Heureusement que tu n'es pas allé à Locquirec à la pêche aux coques...» lui répondit-elle.  [Un autre pêcheur à pieds].

Si l'Ankoù n'est pas le diable, il est un peu de sa famille puisque Satan l'habite ! [La philo de comptoir]

Etre vieux c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres. [Philippe Geluck].

A Saint-Pol-de-Léon, un agriculteur, pour éviter le gaspillage alimentaire, vend ses Choux-fleurs «moches» à prix réduit. A quelques kilomètres de là, à Morlaix, un électricien vend des ampoules «LED» au prix normal. C'est pas juste ! [Un consommateur écolo].

Attention les normands : l'air de Caen délabre  ! [La philo de comptoir].

La mozzarella est un fromage au lait de bouffonne. [Un supporter de foot italien].

En Bretagne,s'il ne pleut pas, c'est qu'il va pleuvoir [Une mauvaise langue].

Cherchez le dormeur

Dans les rochers de la plage du Guerzit à marée basse, on entend souvent les étrilles sermonner les dormeurs en leur criant : «au bulot, au bulot !!!».  [Un pêcheur à pieds].